Nos Petites Frimousses

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > SVP PREVENTION des risques de harcèlement et mal être à l’école

SVP PREVENTION des risques de harcèlement et mal être à l’école

Un parent d’élève nous a alerté ce jour sur un évènement qui s’est produit sur un temps personnel au départ, mais qui engendre désormais une forme d’isolement de son enfant par ses camarades, à l’école. Ce qui peut apparaître au départ comme des « mots d’enfant » ou des « histoires d’enfant » sont à prendre au sérieux par les parents évidemment, mais aussi par les enseignants parfois, si le mal-être persiste et suscite fréquemment des heurts entre les enfants (moqueries, railleries, insultes, humiliations,….).
Espérons que cette histoire se termine prochainement par une amélioration des relations entre les enfants, et un « retour au calme », conséquences de partages et d’échanges constructifs de dialogue entre adultes.

parler en famille des notions d’amitié, de respect de l’autre, de soi,… prendre conscience que mon enfant n’est pas toujours un ange et peut se montrer « agresseur », telles sont les idées à retenir ici !
Sans désamorcer ces tensions, une bagarre peut éclater, ou un profond mal-être s’installer ! Soyons attentifs également au vocabulaire qu’utilisent les élèves !

Parlons-en avec nos enfants / nos élèves pour les éviter !

Nous reviendrons prochainement auprès du SIIS et des enseignants, sur ces sujets où nous demandions des formations et/ou informations au personnel, encadrant nos enfants, sur les différents temps jalonnant leurs journées d’école.

Merci à tous d’une vigilance et attention collectives.

fichier pdf DP-Agir-contre-le-harcelement-a-l-ecole-Fiches_284262

Extrait provenant du site education.gouv.fr

Éducation à la sexualité

L’apprentissage d’un comportement responsable

L’éducation à la sexualité en milieu scolaire contribue à l’apprentissage d’un comportement responsable, dans le respect de soi et des autres.

L’éducation à la sexualité est une démarche éducative qui vise à :
apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques
identifier les différentes dimensions de la sexualité : biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique
développer l’exercice de l’esprit critique
favoriser des comportements responsables individuels et collectifs (prévention, protection de soi et des autres)
faire connaître les ressources spécifiques d’information, d’aide et de soutien dans et à l’extérieur de l’établissement

Cette démarche s’inscrit dans la politique nationale :
de prévention et de réduction des risques : grossesses précoces non désirées, mariages forcés, infections sexuellement transmissibles, VIH/sida
de lutte contre les comportements homophobes, sexistes et contre les violences sexuelles
de l’égalité entre les femmes et les hommes

Mise en œuvre de l’éducation à la sexualité

Participation de tous les personnels

Tous les membres de la communauté éducative participent à la construction individuelle et sociale des enfants et des adolescents. Ils contribuent à développer chez les élèves le respect de soi, de l’autre et l’acceptation des différences. Cette éducation intègre une réflexion sur les dimensions affectives, culturelles et éthiques de la sexualité.

Éducation à la sexualité dans les écoles, les collèges et les lycées
circulaire n° 2003-027 du 17 février 2003

L’éducation à la sexualité ne constitue pas une nouvelle discipline : elle se développe à travers tous les enseignements, en particulier celui de biologie, et la vie scolaire. Elle vise :
l’appropriation de connaissances
une meilleure perception des risques : grossesses précoces, infections sexuellement transmissibles, dont le sida
le développement d’attitudes telles que l’estime de soi, le respect des autres, la solidarité, l’autonomie, la responsabilité

Cette éducation à la sexualité ne se substitue pas à la responsabilité des parents et des familles. Afin de permettre aux élèves d’opérer des choix libres et responsables, elle tend à favoriser, chez eux :
une prise de conscience
une compréhension des données essentielles de leur développement sexuel et affectif
l’acquisition d’un esprit critique
le sens et le respect de la loi

Au collège et au lycée

Au moins trois séances annuelles d’éducation à la sexualité sont mises en place dans les collèges et les lycées. Elles relient et complètent les différents enseignements dispensés en cours.

La durée des séances et la taille des groupes sont adaptées à chaque niveau de scolarité. Ces séances sont organisées par une équipe de personnels volontaires et formés (professeurs, conseillers principaux d’éducation, infirmiers, etc.), le cas échéant en lien avec des partenaires extérieurs ayant un agrément national ou académique.

À l’école primaire

Les temps consacrés à l’éducation à la sexualité sont intégrés le plus possible à l’ensemble des autres contenus d’enseignement. Le professeur des écoles et les personnels de santé formés les assurent.

Un principe éthique

L’éducation à la sexualité se fonde sur les valeurs de tolérance, de respect de soi et d’autrui. Elle veille à garantir le respect des consciences, du droit à l’intimité et de la vie privée de chacun.

Dans :
Par robafoer
Le 16 mai, 2014
A 19:56
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

A&A |
Association Amour Espérance... |
EURO SECTION News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manche Assainissement Non C...
| Le Blog de la Gaule Lédonienne
| le carre madeleine